Endroit où les esclaves embarquaient (Porte de non retour)

Porte de non retour, à Ouidah: Endroit où les esclaves embarquaient après avoir parcouru plusieurs étapes, enchaînés les uns aux autres, sous la chaleur: place Chacha (tri), Arbre de l’oubli (ils devaient tourner autour plusieurs fois pour oublier leur famille (amnésie), Case de Zomaï (case hermétiquement close où les esclaves étaient enfermés afin qu’ils soient totalement désorientés avant de reprendre la route). Dernière étape: les esclaves trop faibles étaient abandonnés dans une fosse

Publicités

Publié le juin 5, 2012. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :